L’épiscopale Albi 2018

dimanche 27 mai 2018
popularité : 9%

L’Episcopale d’Albi

Ils partent à quatre, faire le déplacement trois de l’association Équilibre et Convivialité, Alain Pérucaud, Corinne Pérucaud, Jacques Lecerf et sa compagne Corinne, seulement deux sur les pistes.

Trois heures de route, arrivée à l’hôtel Ibis, où ils ont pu laisser leurs affaires puis direction le centre ville au pied de la superbe cathédrale ou se tiennent les stands et c’est de là que sera donné le départ pour leur balade au crépuscule dans la ville d’Albi. Pas moins de 500 marcheurs présents.

Pour l’instant ils sont accueillis par une super fanfare régionale, présentation des groupes et des régions, discours du maire d’Albi, puis départ 20 h pour les 9 kms autour et dans la ville. De magnifiques parcs et jardins bordent Albi.
Le Tarn en dessous étire son ruban de couleur vert pastel.

Le gros morceau se joue le samedi, rendez vous à la base de loisirs pour un départ en navette direction Tanus, distante d’Albi, d’une trentaine de kms.
Accueil en fanfare là aussi, discours du maire, le départ est donné pour 1300 marcheurs nordiques qui vont parcourir 14 kms avec dénivelés, une grosse portion longe le fleuve, le Tarn, puis sur la fin du parcours la montée du viaduc dur, très dur, Alain est surpris de voir de telles montées.

Ils entendent la fanfare du village sur les trois derniers kms, ils constituent avec Alain et Jacques un groupe d’une quinzaine de marcheurs, des personnes de Corrèze, d’Aixe en Provence , d’Albi, d’Espagne, d’Italie, de la Rochelle, ils arrivent en groupe applaudis par les bénévoles et habitants de la commune.

Dernier parcours le dimanche dans les vignes d’un château le parcours plus facile de 13 kms mais avec le cumuls des trois jours cela commençe à être dur.
Il ne reste plus que cinq cents participants. Le repas est pris dans le château près des cuves et des pressoirs, ambiance flamenco, avec un guitariste espagnol.
C’est sûr, ils en feront la pub de cette manifestation dans notre région.
Alain

Trouver ci joint un article paru dans la région d’Ali :
Plus de 500 marcheurs armés de bâtons ou pas ont parcouru le centre-ville hier en début de soirée, pour lancer la 3e édition de l’Épiscopale Nordique d’Albi. Une marche au crépuscule de 9 km ou de 5 km pour les moins aguerris. « On a de la chance d‘avoir le soleil après la semaine qu’on vient de passer », remarquait cette marcheuse à juste titre. Hier soir le soleil était radieux lors du départ des marcheurs encouragés par les airs entraînants de la banda de Lacaune.

Ce rendez-vous national de marcheurs nordiques qui se déroule jusqu’à dimanche, a d’ores et déjà attiré plus de 1 500 marcheurs d’après les inscriptions. « On a une forte délégation de Gérone, la ville jumelle », souligne Michel Viguier, président du club de marche nordique d’Albi. Des Italiens, Suisses, Belges, des Niortais, Varois, Ruthénois, Rochelais, Limoges, Corrèze, sont aussi venus ou revenus dans la ville tarnaise. À l’instar d’Alain, président du club La godasse en folie de Rocbaron qui a fait le déplacement avec une vingtaine d’amis. Les voisins aveyronnais du club des blaireaux d’Onet étaient là aussi (Onet des blaireaux, s’affiche sur le tee-shirt) avec quelques réserves dans les gilets à poches : eau, tasse, fruits secs, de quoi tenir la route. les marcheurs de Cuges-les-Pins (Bouches-du-Rhône) étaient déjà là l’année dernière « on s’est régalé en 2017, c’est super-bien organisé, on est revenu ».

Aujourd’hui, les marcheurs nordiques ont rendez-vous à Tanus pour un parcours de 14 km dans la vallée du Viaur et demain à Cestayrols pour une marche de 13 km dans le vignoble.


Portfolio

JPEG - 2.6 Mo JPEG - 2.3 Mo JPEG - 2.3 Mo JPEG - 2.3 Mo JPEG - 1015.7 ko JPEG - 1.8 Mo

Annonces

Nouveau site

Bonne saison 2018/2019

Merci le président

Mr Alain Perucaud